Ambassadeur de Dieu!

Auteur: Franck Alexandre

Ambassadeur de Dieu !
“Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !”
2 Corinthiens 5.20

L’évangélisation n’est en aucun cas une option préférentielle. Arracher une âme au péril éternel, c’est important ! Il faut prendre la tâche très au sérieux ! Le danger menaçant l’humanité sans Dieu, c’est ni plus ni moins l’enfer, la perdition. Comment rester insensible en face d’un tel défi et ne pas mettre de côté nos petits à priori ?

En l’absence de révélation spécifique de la part de Dieu, la règle d’or reste : “Allez !”

Nous ne témoignons pas pour tuer l’ennui ou pour occuper notre temps. Nous le faisons parce que c’est une question de vie ou de mort éternelle ! Il y a donc urgence ! Actuellement, à l’heure ou vous lisez ces lignes, quelqu’un entre dans l’éternité sans être prêt… Quelle réalité terrible et cruelle pour nous qui connaissons l’Évangile !

Laissons le Saint-Esprit nous “prendre au dépourvu” et “organiser l’évangélisation” comme il l’entend. Aujourd’hui, quelqu’un aura besoin d’entendre et de découvrir l’Évangile et vous serez sans doute l’instrument choisi de Dieu pour lui parler. Que personne ne se soustraie à ses responsabilités devant Dieu dans ce domaine. Malgré le fait que l’évangélisation soit parfois imprévisible, on ne peut tout de même pas l’improviser. Préparez-vous à donner votre témoignage. Apprenez à raconter les bienfaits de Dieu.

En 1996, je me préparais pour une mission qui devait se dérouler en Argentine, quand tout à coup, dans la prière, le Saint-Esprit m’a dit : “va en Uruguay !” J’ai dû prendre un atlas pour savoir où se trouvait ce pays. J’ignorais qu’il était sur l’autre rive du fleuve du Rio de La Plata qui sépare les deux pays. Le jour de mon arrivée en Argentine, on me proposa d’annoncer l’Évangile en Uruguay. J’ignorais qu’il était le pays le moins évangélisé d’Amérique Latine. Nous avons tenu de nombreuses campagnes d’évangélisation dans ce pays. Nous avions planifié d’apporter la bonne nouvelle du salut en Argentine. Le Saint-Esprit était d’accord, mais il voulait que nous allions plus loin, jusqu’en Uruguay !

Ce serait une erreur d’attendre toujours un feu vert de Dieu ou une direction spéciale pour passer à l’action. En l’absence de révélation spécifique de la part de Dieu, la règle d’or reste : “Allez !”

Une action pour aujourd’hui

Je vais me tenir prêt et permettre au Saint-Esprit de se servir de moi pour parler de l’Évangile à celui qui ne connaît pas la bonne nouvelle du salut.

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.