Je voulais mourir

Auteur: Michelle Lefebvre

Aujourd’hui je voudrais simplement vous ouvrir un peu mon cœur : j’aime la vie oui j’aime MA vie ! mais sachez qu’il n’en a pas été toujours ainsi loin de là. Je vais en quelques mots vous livrer une partie douloureuse de ma jeunesse.  

18 ans ! quel âge magnifique et plein de promesse me direz-vous. 

Eh bien moi, je voulais mourir, je pensais à la mort presque chaque jour en rentrant du lycée. Je m’enfermais dans ma chambre et je pleurais, je ressassais mon chagrin, ma peine si profonde que cela me faisait mal physiquement.  

Alors, comme je n’osais pas en parler ouvertement ou si peu, je ne trouvais pas d’autre issue que d’en finir avec cette douleur. Mais quelqu’un savait, quelqu’un veillait sur ma vie, CELUI qui voulait me sauver, il s’appelle Jésus ! 

J‘avais écrit sur un petit journal (un peu mon confident) : “j’ai l’impression de m’enfoncer dans un trou noir, mais peut-être que Dieu pourrait me sortir de là.” Croyez-moiDieu a entendu cet appel au secours et quelques semaines plus tard j’étais invitée dans une assemblée pour écouter l’évangile. 

Hasard ? NON, certainement pas, mais c’était la réponse que j’attendais tant ! Dieu m’avait entendue et venait de me répondre. Dès que je suis entrée, déjà une parole tirée de la Bible était écrite sur le mur devant mes yeux : “Si tu crois, tu verras la Gloire de Dieu”  

Oh mes amis, cette parole est venue percuter mon cœur comme si elle m’était adressée directement ! Et, la suite est tout aussi merveilleuse. 

Ce jour-là, j’ai su , j’ai compris et accepté que Jésus-Christ avait donné sa vie pour moi, qu’il m’aimait et voulait me sauver, me libérer de ce poids terrible du chagrin, remplacer ma tristesse par sa joie, et me remplir de sa paix !  

Et plus encore conduire ma vie pour que je vois sa Gloire…sa Gloire ici-bas je l’ai vue dans ma vie, je l’ai vue dans la vie de centaines de personnes, et je verrais, par sa grâce, sa Gloire plus grande et plus belle dans son ciel quand mon heure sera venue de quitter ces lieux. 

Alors, oui j’ai une belle vie et j’aime la vie depuis le jour où je l’ai confiée à Celui qui nous a formé de la poussière de la terre. N’hésitez pas, il veut pour chacun de vous le vrai bonheur, et la paix éternelle, alors si vous ne l’avez pas déjà fait ouvrez-lui la porte. 

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.