Jubilé !

C’était samedi et nous étions dans le meilleur des mondes. Les étudiants en faculté ont toujours des devoirs, ou quelque chose tout aussi désagréable à faire, mais cela ne me perturbait pas du tout. Pour ma part, j’allais jouer au golf avec mon ami Louis.

Tout à coup, le moteur de mon taco ‘1963 (aussi connu sous le nom Chevrolet) commença à cracher, tousser, et à faire des bruits bizarres. J’eus peur ! Nous étions déjà une certaine distance de la maison, mais de plus, le spectre d’une réparation de voiture fait trembler le budget d’un jeune étudiant- récemment marié-.

Jugeant du bruit émanant du moteur, nous avions des problèmes.

Nous sommes arrivés (avec beaucoup de stress) jusqu’à un garage dans un village. Je parlais silencieusement avec le Seigneur : ” Aides-nous à faire réparer la voiture, et que cela coûte le moins cher possible “, je plaidais

 

Un mécanicien jeta un coup d’oeil sous le capot. Un petit fil électrique avait brûlé et s’était coupé en deux, il remédia immédiatement au problème. Ma douce ’63 ronronna comme un chaton, lorsque je démarrai.

” Ce fil ne coûtera pas grand-chose ! ” pensais-je avec joie en rentrant dans le bâtiment pour payer. Je demandai au monsieur derrière le comptoir : ” Combien est-ce que je vous dois ? “.

” N’avez-vous jamais eu un cadeau de Noël au mois de juin ? ” me demanda t-il. ” Pardon ” ? ” N’avez-vous jamais eu un cadeau de Noël au mois de juin ? ” répéta t-il.

” Non, monsieur “. ” Alors, vous en avez eu un maintenant. Je vous l’offre “.

En rentrant dans la voiture, mon ami Louis me dit : ” Tu dois avoir quelqu’un de ton coté “. Je lui ai parlé de ma prière ” Que cela coûte le moins cher possible “. Vous ne pouvez pas avoir meilleur marché que gratuit.

Lorsque l’on annule votre dette, cela fait énormément de bien ; surtout quand vous n’avez pas de quoi payer

A l’époque de Moise, Dieu a institué une année de Jubilé pour son peuple. Tous les cinquante ans (du moins en principe), le dixième jour du septième mois, le sacrificateur faisait sonner fort la trompette pour proclamer la liberté.

Les Israélites pauvres qui s’étaient vendus à un autre Israélite étaient libérés. Ceux qui, poussés par les dettes, avaient vendu la propriété familiale durant les derniers 50 ans, en reprenaient possession.

C’était comme si tout le pays avait remis les comptes à zéro, pour recommencer l’année du Jubilé.

C’est une image de ce que Jésus a fait dans notre vie. Il a effacé la liste de nos péchés contre son Père. Le péché d’Adam (et notre propre péché) nous avait fait chuter, nous n’avions plus de communion avec Dieu. Jésus nous a restaurés.

Ecoutez Esaie parler du ministère du Messie Jésus : ” 1  L’esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, Car l’Éternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;  Pour publier une année de grâce de l’Éternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés;  Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, Afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l’Éternel, pour servir à sa gloire.

L’annonce du salut et de la plénitude en Dieu ainsi que notre réponse de foi à ce message font sonner très fort les trompettes du Jubilé dans notre vie.

Jésus a payé notre dette. Marchons dans la liberté, tous les jours !

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.