LEÇONS D’UN MENDIANT

Auteur: Roger Lewis

Roger Lewis
Un homme était garé devant un centre commercial et essuyait sa voiture. Il venait de sortir du lave-auto et attendait que sa femme quitte son travail. Un homme marcha vers lui depuis l’autre côté du parking. A en juger par son apparence, c’était un mendiant.

Il nous arrive à tous d’avoir des moments où nous nous sentons généreux et d’autres où nous ne voulons pas être dérangé. C’était l’un de ces moments –“je ne veux pas être dérangé”– pour cet homme.

« J’espère qu’il ne me demandera pas d’argent », pensa-t-il. Il n’y eu pas de demande d’argent. L’homme était assis sur le trottoir devant l’arrêt de bus en silence, mais il n’avait pas l’air d’avoir suffisamment d’argent pour monter dans le bus.

Après quelques minutes, l’homme parla. « C’est une très jolie voiture », dit-il alors que l’homme la séchait soigneusement et la polissait.
(PAUSE ici ! Cet homme dans le besoin n’a pas commencé avec une demande … il a donné un compliment, un mot de grâce et d’encouragement.) Même s’il semblait sale et sans abri, il avait un air de dignité.

L’homme a dit « merci » et a continué à travailler sur la voiture. La mendicité attendue pour de l’argent n’est jamais arrivée. Alors que le silence entre eux s’épaississait, quelque chose en lui l’a poussé, « demande-lui s’il a besoin d’aide ». Il pensa : « Je suis sûr qu’il dirait “oui” », mais il écouta cette voix intérieure.

« As-tu besoin d’aide ? » demanda-t-il. L’autre répondit en des mots simples, mais profonds. Nous recherchons souvent la sagesse chez les grands hommes et femmes. Nous l’attendons de ceux de l’enseignement supérieur et les plus accomplis dans la vie. Il attendait une main tendue, mais la réponse le secoua.

« Nous avons tous besoin d’aide, n’est-ce pas ? » répondit l’homme pauvre.

L’homme dit : « Je me sentais fort et puissant, accompli et important, au-dessus des sdf dans la rue, jusqu’à ce que ces mots me frappent comme un fusil de chasse. « Nous avons tous besoin d’aide, n’est-ce pas ? ». Je compris que j’avais besoin d’aide. Pas pour le bus ou pour un endroit pour dormir, mais j’avais besoin d’aide. J’ai retiré mon portefeuille et lui ai donné non seulement assez pour le bus, mais suffisamment pour avoir un repas chaud et un abri pour la journée.

Hou là là ! Cette histoire nous défie.

Un jour, Jésus a dit : « Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6:38 ESV).

Jésus ne parlait PAS spécifiquement de l’argent ici. En fait, il venait de parler d’amour, d’aimer ses ennemis, d’être miséricordieux, de pardonner et de donner des avertissements (pas des interdictions) au sujet du jugement. Le point important ici est que vous commencez avec « quelque chose » pour arriver à « l’abondance ». Vous n’attendez pas pour donner de l’abondance. Vous donnez même quand vous êtes dans le besoin.

Voici quelques leçons pour aujourd’hui :

1. Nous avons tous besoin de quelque chose. De quoi avez-vous besoin ?
2. Nous avons tous quelque chose à donner. Que pouvez-vous donner ?
3. Nous donnons ce que nous avons pour recevoir ce dont nous avons besoin.

PRIÈRE : Jésus, pardonne-moi pour mon attitude autosuffisante. Aide-moi à voir mon besoin aujourd’hui. Pardonne-moi de ne pas toujours être aussi généreux et miséricordieux que tu le serais. Aide-moi à être plus disposé à donner ce que j’ai et à recevoir ce dont j’ai besoin avec humilité. AMEN.

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.