Article

Trente jours pour redécouvrir le pardon

Paul Calzada Le pardon est l’un des aspects essentiels du ministère de Christ. Non seulement il a enseigné ses disciples au sujet du pardon, mais il a également pratiqué le pardon à diverses occasions, et en particulier envers ses bourreaux, à l’heure de la crucifixion.

Jour n°20–Recevoir le pardon (2)

« Le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs » (Matthieu 18.23).

Quelle perception avez-vous de Dieu ? Cette parabole nous montre deux aspects importants de la personnalité de Dieu : D’un côté, il demande des comptes, car il est juste ; par ailleurs, il efface la dette, car il est miséricordieux.

Comment ce serviteur voit-il son maître ? Cette parabole nous indique qu’il perçoit son maître comme quelqu’un qui demande des comptes. Il le perçoit sous son aspect de juge intransigeant, mais il ne le voit pas comme celui qui lui fait grâce. Il ne voit que celui qui lui demande des comptes, et oublie celui qui lui fait grâce.

Certains chrétiens voient Dieu comme un Dieu sévère, comme un père fouettard, un juge impitoyable. Ce Dieu-là demande des comptes, et il ne pardonne que si on le mérite. Il est très important de savoir comment nous voyons Dieu, car cette vision va nous aider à recevoir ou pas son pardon.

Certains, lorsqu’on leur dit que Dieu est un Père qui les aime, ont du mal à saisir cela, car ils ont une image négative de leur père. Leur perception de Dieu est déformée par l’histoire dramatique de leur vie. Bien souvent le Dieu que nous percevons n’est pas celui de la Bible, mais une image de Dieu que nous nous sommes faite.

Lorsque les Israélites étaient dans le désert au pied du mont Sinaï, ils se sont fait un Dieu selon l’image qu’ils en avaient eue en Egypte. Leur perception de Dieu était façonnée par leur histoire vécue.

Quelle perception de Dieu avez-vous ? Voyez-vous en lui, celui qui vous a privé d’un père ou d’une mère alors que vous étiez enfant ? Celui qui est violent et dur comme votre père l’a peut-être été ? Celui qui envoie la maladie, qui envoie la souffrance pour punir ?

L’histoire de votre vie peut vous avoir laissé une perception fausse de Dieu, ce qui vous empêche de recevoir son pardon, son amour.

Une mauvaise perception de Dieu vous empêchera de recevoir son pardon. Vous pouvez parler de Dieu, faire référence à lui, mais avoir une perception déformée de Dieu sera un obstacle pour recevoir son total et entier pardon. Le fait de parler de lui ne changera rien à la réalité de ce qui se passe dans votre cœur.

Ma prière en ce jour :
Mon éducation, ma relation tumultueuse avec mon père, ma pratique religieuse, m’ont donné la perception d’un Dieu sévère. Aujourd’hui, je prie pour que la révélation d’un Dieu qui m’aime et qui pardonne toutes mes iniquités, imprègne mon esprit. Amen !

Paul Calzada

La formation « 30 jours pour redécouvrir le pardon » est un programme proposé par FaitesDesDisciples.com.

Prochaine leçon