Jour n°24–Où en êtes-vous avec vos pensées ?

” Or nous, nous avons la pensée de Christ. ” (1 Corinthiens 2.16)

Vous avez dû constater à de nombreuses reprises que vos pensées sont changeantes. Cela nous arrive à tous. À un certain moment, nos pensées sont positives, confiantes, sereines, et l’instant d’après, voici qu’elles s’assombrissent, et qu’elles deviennent négatives.

Il m’est arrivé de considérer certaines situations avec une foi inébranlable, sans la moindre parcelle d’hésitation, et puis tout à coup des pensées de doute ont commencé à agiter mon esprit, détruisant mes certitudes antérieures. Ces brusques changements dans nos pensées produisent un certain inconfort, un trouble désagréable. Cette dualité nous oblige à nous interroger sur laquelle des directions nous devons ancrer nos pensées. Il y a des pensées que nous devons entretenir et d’autres que nous devons refuser.

Écrivant aux Corinthiens, l’apôtre Paul leur dit : ” Or nous, nous avons la pensée de Christ “. Cette déclaration nous enseigne que face à diverses situations, il y a ce que Jésus en pense, et il peut y avoir ce que nous, nous en pensons. Ce que l’apôtre veut souligner, c’est que par la grâce de Dieu, l’Esprit saint veut nous communiquer la bonne pensée, celle qui sera à retenir, celle de Christ.

La question qu’il convient de se poser dans toutes ces situations où nos pensées sont fluctuantes, c’est : ” Quelle est la pensée de Christ ” ? Il est évident que pour obtenir une réponse à cette question, nous avons besoin d’une intimité, d’une connaissance toujours plus profonde du cœur de Jésus. Cette passion de mieux connaître Jésus était l’objectif suprême de l’apôtre : ” …Ainsi je connaîtrai Christ … Je ne pense pas l’avoir saisi… mais je cours vers le but… ” (Philippiens 3.8/14). Alors que vos pensées font le ” yoyo “, posez-vous un instant, entrez dans la communion du Seigneur, et demandez-lui ce qu’il en pense.

Alors que Jésus annonce qu’il doit mourir, Pierre lui dit : ” Cela ne t’arrivera pas “. Jésus le reprend en lui disant : ” …tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes ” (Matthieu 16.22/23). Pierre, à ce moment-là, n’avait pas saisi la pensée du Seigneur. Alors que nous passons par un chemin d’épreuve, nous pouvons penser que cela n’est pas normal. Mais peut-être que c’est justement par-là que Dieu veut que nous passions. Dans de telles situations, ce n’est pas la pensée des hommes dont nous avons besoin, mais celle de Christ.

Ma prière en ce jour :
Au milieu de toutes ces circonstances que je traverse, je viens vers toi Seigneur pour chercher ta pensée. Garde-moi de prendre mes propres pensées pour les tiennes. Amen !

Paul Calzada
www.Lueurs du Matin

Next Lesson ⟶