Article

Trente jours pour approfondir sa vie de prière

Paul Calzada Lorsque nous allons vers Dieu dans la prière, il nous reçoit en ouvrant ses bras, il vient même au-devant de nous, il nous accueille avec chaleur et tendresse. Ainsi il est notre Père, il nous a créés et a mis en nous l’empreinte de son image : “Il est lui-même notre Père, lui qui nous a faits et nous a créés” (Deutéronome 32.6).

Jour n°27–Prier par l’Esprit

« Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance… » (Ephésiens 6.18)

Que signifie prier par l’Esprit ?
Dans l’épître aux Corinthiens, l’apôtre parle de deux manières de prier : «Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence…» (1 Corinthiens 14.15). Il précise que prier par l’esprit, c’est parler en langues : « Si je prie en langue, mon esprit est en prière mais mon intelligence demeure stérile » (1 Corinthiens 14.14). La prière par l’esprit est donc une prière inspirée par le Saint-Esprit.

L’apôtre précise encore : « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints » (Romains 8.26/27).

Nous sommes certainement plus enclins à prier avec notre intelligence, mais il a plu à Dieu de nous assister dans la prière, par le Saint- Esprit. Apprenons à accepter et à utiliser cette divine assistance. Voici trois formes de prières que l’Esprit peut nous inspirer :

Premièrement, des prières prophétiques : L’Esprit communique à notre esprit des sujets qui nous sont surnaturellement révélés. Notre esprit reçoit cette révélation, et nous prions avec nos mots pour le besoin qui nous a été révélé. C’est le cas d’Ananias allant prier pour Saul de Tarse (Actes 9.10/19).

Deuxièmement, des prières en langues mentionnées par l’apôtre Paul, dans l’épître aux Corinthiens (1 Corinthiens 14.14/15). Bien qu’incompréhensible à notre intelligence, le parler en langues est un des moyens par lequel nous adressons à Dieu des prières qu’il comprend, mais surtout qui sont dans sa volonté puisque inspirées par le Saint-Esprit. (1 Corinthiens 14.2 et 28).

Troisièmement, des soupirs inexprimables de l’Esprit Saint, dans notre âme (Romains 8.26/27). Parfois les mots nous manquent, mais Dieu comprend les soupirs de notre âme : « Mes soupirs ne te sont point cachés » (Psaume 38.10).

Prier par l’Esprit, c’est être certain d’exprimer des prières, même si nous ne les comprenons pas toujours, qui correspondent le mieux à la pensée de Dieu.

Un conseil pour ce jour :
Ne vous contentez pas de redire des prières apprises par cœur. Soyez remplis du Saint-Esprit, et apprenez à le laisser inspirer vos prières.

Paul Calzada

La formation « 30 jours pour approfondir sa vie de prière » est un programme proposé par Un Jour Une Prière et Lueurs du Matin.

Prochaine leçon