Article

La Plénitude: Livre des Colossiens

David Porter Le diable est un être tellement jaloux qu'il ne supportait pas que Jésus-Christ soit loué et reconnu pour qui Il était en vérité, comme cela se passait à Colosses à ce moment-là. Alors, quelques années après la fondation de cette église, des doctrines se sont introduites. En somme, elles disaient: “Oui, c'est bien que vous croyiez en Jésus, mais ce n'est pas assez. Il faut aller plus loin avec Dieu. Il faut trouver la “plénitude” de Dieu. Voilà l'essence de toute fausse doctrine : “Jésus n'est pas assez.” Il est important, mais pas assez. Si vous m'écoutez, je vous montrerai le chemin. Bla, bla, bla... Il y avait alors des questions de côtelettes de porc, des visions d'anges, et des jours de fête. C'est très profond, n'est-ce pas ? Dans cette épître Paul nous donne une image puissante de Jesus-Christ--Qui Il est et ce qu'Il fait en nous!

PLEIN

Colossiens 2 : 9–Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

Satan déteste Jésus. Le Fils de Dieu s’est assis à la place que le diable désirait de tout son coeur.

Ephésiens 1 : 20 Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. 

Notre Sauveur a gagné le Nom au-dessus de tout nom, que l’Adversaire voulait à tout prix pour lui-même.

Philippiens 2 : 9–C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

Derrière chaque faux docteur, vous entendrez Satan qui murmure :“Jésus n’est pas suffisant. Ce qu’Il a fait à la croix n’est pas assez. Cherchez plus loin. Jésus est bon, mais il y a plus. Jésus n’est pas divin. Il était prophète, mais pas Dieu.” Ce chant de mensonge vous est présenté par le maître menteur.

Si vous voulez connaître la nature de Jésus, réfléchissez sur ce que l’Esprit Saint dit de Lui dans sa Parole. Au chapitre un de la lettre aux Colossiens, nous avons vu beaucoup de déclarations concernant le Fils.

Colossiens 1 : 14–en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. 15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. 

Ici, Paul ajoute encore neuf choses sur Jésus.

Colossiens 2 : 9– Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

Prenez un moment pour réaliser combien vous « voyez”. Je suggère que vous méditiez cela:Philippiens 2:5 à 11, Hébreux chapitre 1, et Jean chapitre 1.

Quand vous verrez le Fils de Dieu dans toute sa splendeur, vous tressaillirez de joie. Jésus, notre Seigneur, Sauveur, et Rédempteur, comme Il est splendide!

ATTAQUE TOTALE

Colossiens 2 : 16-Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats : 17 c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.

Enfin, Paul lance une attaque directe. Nous devinons à peu près ce que les séducteurs disaient, en écoutant les affirmations contraires de Paul. C’est un peu comme si nous écoutions notre partenaire parler au téléphone. Si nous écoutons assez longtemps la conversation, nous devinons avec qui il dialogue, même s’il ne nous l’a pas dit.

Voici ce que ces gens disaient, paraît-il :

1. “Jésus est bon, mais ce dont vous avez vraiment besoin est la plénitude.

Paul ripostait avec ferveur.

Colossiens 2 : 9–Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Il n’y a pas de révélation après Jésus. Si vous voulez mieux connaître le Père, il faut Le chercher dans son Fils Jésus. Et encore, tout ce que vous désirez est en Lui.

Colossiens 2 : 10–Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

Une version anglaise dit : “Vous êtes complets en Lui.” (version King James). J’aime cette expression.

Quand j’étais en faculté, j’ai travaillé pour le journal édité par les étudiants de l’université. Le Seigneur m’a poussé à écrire un article sur ce qu’Il a fait dans ma vie. J’avais peur, parce que ce n’était pas une école chrétienne, et j’avais l’idée que les intellectuels allaient rire de moi.

Mais, plutôt que de décevoir le Seigneur, j’ai obéi, et ensuite j’ai attendu l’orage. Il n’est jamais venu. Au contraire, plusieurs m’ont félicité pour l’article.

J’ai même reçu une lettre d’un instructeur de psychologie. Cette dernière m’a remercié, et elle a ajouté : “Moi aussi, j’ai trouvé Jésus-Christ comme ma source d’intégration de personnalité.”

“Intégration de personnalité?!!!” Je crois que je dormais, quand on a parlé de cela dans la classe. Mais quelques années après, j’ai réfléchi de nouveau sur la lettre, et enfin j’ai compris (pour certains d’entre nous il faut du temps).

La personnalité est ce que je suis. L’intégration consiste à introduire, dans la totalité, un nouvel élément qui, dans ce cas, a remis toute la personnalité en ordre.

Tout simplement elle voulait dire :“Jésus-Christ a remis des choses ensemble dans ma vie, pour moi aussi.” Ce n’est pas mal pour un instructeur de psychologie, hein? Elle a été rendue complète dans le Seigneur. Jésus a fait le plein dans sa vie. Pour vous et moi aussi.

 

Photo by Jernej Graj on Unsplash

Prochaine leçon