Votre vie fait-elle envie ?

Auteur: Franck Alexandre

“J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.”
1 Corinthiens 9.22
Votre vie fait-elle envie ?

“Il vaut mieux faire envie que pitié”. Cette formule, certes populaire, correspond bien à l’Évangile. Il doit faire envie ! Les autres doivent avoir envie de vous ressembler, en vous regardant vivre !

Connaissez-vous “l’évangélisation barbecue” ?

Si vous commandiez une pizza et qu’au moment de sa livraison, vous la receviez dans un emballage suspect (gras, sale, écrasé) auriez-vous envie de la déguster ? Si la même pizza vous était livrée dans un emballage propre, soigné et attrayant, vous n’hésiteriez certainement pas à la croquer dans les minutes qui suivent sa livraison, de peur qu’elle ne refroidisse !

De la même façon, pour communiquer efficacement l’Évangile, osez faire appel à ce qui attire vos contemporains ; “connectez-vous” à ce qui, aujourd’hui, retient l’attention des gens !

Connaissez-vous “l’évangélisation barbecue” ? C’est une méthode moderne d’évangélisation qui porte ses fruits et qui consiste à organiser un repas d’amitié au cours duquel des chrétiens invitent leurs amis, leurs voisins ou leurs collègues à partager un repas. Aujourd’hui, beaucoup ne sont pas prêts à mettre les pieds dans une église mais ils accepteront avec plaisir que vous les invitiez dans un cadre où l’ambiance est détendue.

Je me souviens d’un homme qui déposait sa femme devant la porte de l’assemblée où elle avait l’habitude de se rendre mais il n’y n’entrait jamais. Un jour, avec les membres de l’église, nous avons organisé un barbecue où chaque chrétien pouvait inviter ses amis. À ma grande surprise, cet homme vint et ce fut une révélation pour lui : Nous étions donc des gens normaux, capables de manger des “merguez et des côtelettes”, de boire un peu de vin (pardon, pour ceux qui n’en boivent pas) et surtout de parler d’autre chose que de “notre Évangile”. Comme à notre habitude nous avons prié avant le repas pour remercier Dieu pour sa bonté. Et nous avons chanté quelques chants. C’est alors que je remarquai que l’homme pleurait. Le dimanche suivant il vint à l’église. Quelques mois plus tard, j’eus la joie de le baptiser.

Cette “évangélisation barbecue” si peu sérieuse aux yeux de certains, avait amené une âme à Christ !

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, donne-moi des idées efficaces pour te faire connaître à mes contemporains. Change ma mentalité et aide-moi à saisir toute occasion pour donner aux autres envie de te connaitre ! Amen.

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.