Ouvrez donc la bouche !

Il y avait un tel fracas à l’extérieur, que cela terrifiait la petite
fille. Des hommes criaient, des femmes et des enfants hurlaient, paniqués.
L’odeur de la fumée agressait le nez et la gorge de la petite Rachel.

Tremblant dans un coin derrière sa maman, elle priait Dieu. Terrorisée,
elle eut tout d’un coup le souffle coupé, lorsque quelqu’un se jeta contre
la porte verrouillée de tout son poids.

Sa Maman la serra contre elle et essaya de la calmer, elles étaient
toujours cachées derrière le lit dans le coin. Mais la petite ne put se
contenir davantage, et elle se mit à crier à pleins poumons lorsque les
battants de la porte lâchèrent et que deux soldats excités firent irruption
dans la maison.

woman with cloth covering her mouth

Elle n’a jamais su ce qui est arrivé à sa mère. Des mains dures la mirent
sur pied et la giflèrent fort sur la bouche, les attaquants exigeant le
silence. Le reste se mélange dans sa mémoire comme un horrible cauchemar.
Les ennemis emmenèrent les captifs et leur butin avant de réintégrer
rapidement leur propre pays.

Les gens du village n’eurent pas eu le temps d’organiser une poursuite,
quand bien même ils auraient eu le courage d’essayer.

Rachel a été vendue comme esclavage à un homme à la stature imposante, qui
l’a achetée pour sa femme. Elle était effrayée et les blessures intérieures
déchiraient son coeur. Mais quelque part, ce soldat si grand la rassurait.
Pendant la vente, d’autres hommes l’avaient regardée d’une manière qui lui
donnait des frissons de crainte, mais cet homme se comportait comme …… en
vérité, il se comportait comme un bon père.

Durant les années qui suivirent, elle s’est demandée s’il ne l’avait pas
achetée pour la sauver des autres.

La vie reprit de nouveau sa routine (si le fait d’être séparée de votre
famille ainsi que tout votre passé peuvent devenir une ” routine “). Rachel
servait la famille de tout son coeur.

Elle était comme ça. Elle préférait ne rien faire si elle ne pouvait pas
faire de son mieux. Elle sentait que ses actions faisaient retomber du
crédit ou du discrédit sur son Dieu, et elle voulait que tout le monde le
connaisse. Elle n’était pas sûre pourtant que ces étrangers seraient
capables de croire en Lui.

L’épouse lui témoignait beaucoup de bonté, et la petite admirait cet homme
important. Elle découvrait qu’il était le plus vaillant guerrier de tout le
royaume. Partout les hommes l’honoraient, parce qu’il avait remporté de
grandes victoires.

Une chose troubla sa vie–il fut atteint de la lèpre. Sa santé empirait
chaque jour et tout le monde savait qu’à cause de cela, il risquait d’être
mis à part des autres.

Rachel réfléchissait à cette situation en faisant son travail. Elle aimait
toujours le Seigneur de tout son coeur. Elle ne comprenait pas pourquoi il
permettait qu’il lui arrive une telle catastrophe, mais elle avait la
profonde conviction qu’elle représentait beaucoup pour le Seigneur et que
même dans sa tristesse, il était là, oeuvrant pour elle.

Elle parlait souvent de Lui avec sa maîtresse, qui écoutait avec attention.
Si Rachel avait pu entendre les conversations privées entre le grand
capitaine et sa femme, elle aurait su que leurs coeurs cherchaient quelque
chose.

Le dieu de leur pays, Rimmon, ne comblait pas leurs besoins et leurs désirs
les plus profonds. ” C’est comme si l’on priait un morceau de bois !”
disait l’homme à sa femme.

Un jour, Rachel dit à l’épouse : ” Vous savez, si mon maître pouvait
seulement visiter le prophète Elisée, qui vit dans mon pays, le Seigneur
Dieu le guérirait “. La femme saisit cette faible lueur d’espoir. La petite
avait souvent parlé des miracles que son Dieu avait faits par ses prophètes
Eli et Elisée.

Cela pouvait-il être la réponse qu’ils cherchaient si ardemment ?

Pour vous qui connaissez l’histoire, il y a un miracle (les détails de ce
récit sont imaginés, bien que Rachel soit un nom adapté pour une gentille
fille juive). Le Général Naaman a été guéri et il a cru dans le seul vrai
Dieu, le Dieu qui a fait le ciel et la terre (Lisez cette histoire
passionnante en 2 Rois chapitre 5).

Qui peut douter que sa femme l’ait suivi dans sa foi ? Tout cela est arrivé
parce qu’une petite fille n’a pas eu peur d’ouvrir la bouche et de parler
du Seigneur.

J’ai récemment entendu l’histoire d’un hippie, adonné à la drogue et à un
style de vie destructeur, qui est venu au Seigneur. C’est un garçon de 12
ans qui lui a parlé du Seigneur Jésus dans un parc public. L’ancien hippie
est maintenant pasteur et il prêche à des milliers de gens chaque semaine,
pour le Seigneur.

Demandons au Seigneur des occasions de parler de Lui aux gens qui ne le
connaissent pas. Laissez-le vous remplir de puissance pour que vous ne
soyez pas craintifs.

Des miracles se font quand nous parlons aux gens dans le Nom du Seigneur.

La suite

Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous aider dans les prochaines étapes de votre voyage.