Article

Contribuer à la croissance des Chrétiens

L’éducation chrétienne est l’un des aspects importants du travail de l’Église. Elle nous aide à croître et à mûrir dans la foi. Elle contribuera en outre à vous former et à vous équiper afin que vous puissiez saisir toute occasion d’en instruire d’autres en vue de leur maturité chrétienne les rendant aussi conscients de la nécessité de recevoir un enseignement plus approfondi. L’interdépendance des croyants dans la communauté chrétienne est soulignée. Les nouveaux convertis ont besoin d’enseigner et de nourrir d’autres afin de grandir dans leurs propres vies.

Leçon 2 : Vers la maturité

Juan et Maria se sont très vite adaptés à la présence d’un nouveau venu dans la famille. Ils sont heureux lorsque de nombreux amis ou parents viennent voir le petit Manuel. “Oh, comme il ressemble à son père!” entend-on alors, ce qui crée un véritable sentiment de fierté chez Juan. Maria distingue aussi une ressemblance entre le père et le fils. Elle et son mari comparent des photos de Manuel à celles que la mère de Juan a gardées de l’époque où son fils était bébé. On ne peut s’y tromper: les similarités sont là.

Peut-être avez-vous fait le même genre d’expérience quand quelqu’un vous a dit un jour combien vous ressembliez à l’un de vos ancêtres. II est parfois agréable de feuilleter les pages d’un vieil album et d’y retrouver des traits physiques analogues chez plusieurs membres de la famille, parfois même au travers des générations.

Vous ne serez pas surpris de découvrir dans cette leçon que la vie chrétienne offre aussi des ressemblances. Jésus nous a donné sa vie. Ne pensez-vous pas que lorsque les convertis se développent dans leur maturité spirituelle, on assiste à une révélation croissante de sa vie en eux? Dans cette leçon, vous verrez que le but ultime de la croissance spirituelle est un développement à l’image de Christ. Vous apprendrez également ce que la Bible enseigne concernant les éléments engagés dans ce processus. Ce que vous étudierez au travers de ces quelques pages vous sera utile lorsque vous chercherez à en aider d’autres à atteindre la maturité spirituelle.

Objectif 1. Savoir expliquer correctement pourquoi il est naturel de voir les chrétiens se développer à l’image de Christ.

Toute vie possède une nature distinctive qui lui est propre et dont le caractère lui est transmis par l’intermédiaire de la reproduction. Une semence est vivante. Donnez-lui les conditions indispensables à la croissance et vous verrez ses caractéristiques se manifester. Lorsque vous mettez en terre un grain de riz, de maïs, de haricot ou toute autre chose, vous savez ce qui va pousser. La nature distinctive de la vie est cachée dans la graine. Dans les conditions appropriées, les caractéristiques de cette vie éclatent au grand jour et croissent à leur pleine maturité.

Il est important de reconnaître une telle vérité en parlant de la vie spirituelle. La vie nouvelle que Dieu donne en Jésus n’est autre que la sienne. Or, cette vie possède aussi une nature et un caractère qui lui sont propres. Lorsque La vie nouvelle est entretenue dans les conditions spirituelles appropriées, elle grandit, se développe en nous, et nous ressemblons de plus en plus au Seigneur. Notre responsabilité consiste à nous montrer sensibles à l’action de l’Esprit en lui permettant de diriger notre vie nouvelle, de la façonner selon sa volonté (Romains 8:5-11; Galates 5:25).

Objectif 3. Savoir décrire ce que Dieu a résolu en faveur de ceux qui reçoivent une vie nouvelle en Christ.

Les Ecritures nous apprennent que Dieu, dans son plan éternel, a décidé à l’avance ce que seraient ceux qui recevraient sa vie nouvelle. Il sait ce que nous serons le jour où son oeuvre en nous sera achevée.

4 Lisez Romains 8:28-29 et répondez à la question suivante. A quoi ceux qui reçoivent une vie nouvelle en Jésus sont-ils prédestinés?

Il est nécessaire que vous discerniez ici quelle est l’intention de Dieu à l’égard de ceux qui reçoivent sa vie. Selon son désir, ces gens doivent grandir et se développer. Durant leur croissance, la nature et le caractère de Dieu seront révélés en eux, et l’on sera conscient, au travers de leurs conversations, de leurs actes et de leurs habitudes, d’une ressemblance avec Christ. Pierre fait allusion à ce développement lorsqu’il exhorte ceux qui possèdent une vie nouvelle à croître “dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ” (2 Pierre 3: 18).

J’ai entendu un jour deux petits gars qui jouaient ensemble et qui cherchaient à savoir quel était le plus grand. lis se sont d’abord mis dos à dos, chacun s’étirant le plus possible vers le haut, et je les ai vus se toucher mutuellement le sommet de la tête afin de voir lequel dépassait l’autre. L’un des garçons a eu la joie de découvrir qu’il était le plus grand. Le second n’a cependant pas abandonné aussi facilement la partie. “Attends seulement,” s’est-il écrié. “Quand tu seras aussi grand que ton père, et que je serai aussi grand que le mien, alors je te dépasserai. ” L’enfantavaitsaisiunevéritéimportante.liavaitdiscernélespossibilités de la croissance et adopté un modèle auquel il voulait ressembler: son père. Ceci illustre ce que signifie pour nous l’idée de parvenir à la pleine stature de Christ.

Il serait bon que nous nous tenions périodiquement dos à dos avec Jésus, que nous fassions en quelque sorte un inventaire spirituel. Christ reste plus grand, plus élancé que nous, mais, à chaque fois que nous nous mesurons à son image, nous devrions noter une croissance. Nous devrions parvenir à lui ressembler toujours davantage.

Des soins attentifs dans la vie du chrétien
Objectif 4. Expliquer ce que sont ces soins attentifs dans la vie chrétienne.

Le but de la croissance spirituelle est, pour le chrétien, de parvenir à l’image de Christ. En permettant à la vie de Christ de se développer pleinement en nous, nous croissons de jour en jour à sa ressemblance. Et, toujours grâce à cette vie divine, nous mûrissons, nous croissons à sa stature en lui permettant de rendre sa vie parfaite en nous.

La tâche de ceux qui entourent de leurs soins les chrétiens en pleine croissance consiste à donner à ces derniers tout ce qui est indispensable à un développement spirituel sain et normal. Ces soins sont une question vitale car l’on vient en aide à des frères et des soeurs qui se mettent à grandir dans la vie de Christ jusqu’à ce que sa nature et son caractère se révèlent au travers de leur personnalité.

Le but des croyants déjà parvenus à l’état d’homme fait n’est pas simplement de susciter des gens aux connaissances bibliques illimitées, à l’intuition spirituelle développée, mais de les aider à vivre leur vie nouvelle dans sa plénitude, comme Jésus l’a voulu. L’objet de leurs soins est d’en aider d’autres à démontrer qui est Jésus, de chercher à les conduire dans une vie disciplinée croissante dont Jésus est le centre.

A chaque fois que vous vous mettez à contribuer au développement spirituel de quelque chrétien et que vous permettez à cette personne de croître à l’image de Christ, vous vous trouvez engagé dans des soins de ce genre. Il s’agit là d’un ministère pratique qui en vaut la peine et qui est profondément ancré dans le plan de Dieu pour I’humanité.

La vie centrée sur Christ
Objectif 5 . Nommer celui qui est au centre de la vie chrétienne.

Lorsqu’on entoure d’autres chrétiens de soins vigilants, c’est la vie même qui est concernée car le christianisme est centré sur la vie. ngravite autour d’une personne: Christ, le Fils éternel de Dieu, source de toute vie. Christ donne sa vie à ceux qui veulent bien la recevoir. On s’engage envers lui en répondant à l’Evangile par un simple acte de foi; c’est ainsi que tout commence, et c’est là le début d’une vie nouvelle. Un tel engagement nous entraîne cependant dans une vie de disciple au cours de laquelle nous croissons à l’image de Christ. Au cours de ce processus de naissance et de croissance spirituelle, Jésus est au centre de l’entière expérience du chrétien, place qu’il occupe de plus en plus; grâce aux soins qui leur sont prodigués, les croyants en plein développement apprennent à lui donner la première place dans leur vie et à faire qu’il ait en toutes choses la prééminence.

Ce qu’est la vie centrée sur Christ
Objectif 6. Expliquer ce que signifie mettre Jésus au centre de notre vie.

Le fait d’aider les gens à placer Jésus au centre de leur vie touche à tous les aspects de l’expérience humaine. Lorsque nous songeons à l’être humain, nous avons parfois tendance à séparer la personne en plusieurs éléments qui sont sa vie mentale, physique, émotionnelle, sociale et spirituelle. Il est certainement utile de pouvoir étudier le comportement humain sous ces différents angles, mais nous ne devons pas oublier que les hommes sont des êtres complets et qu’ils ne peuvent être séparés en plusieurs parties. Chacun des aspects de leur vie affecte les autres, et leurs réactions, face à leur environnement, sont celles de personnes intégrales.

La relation dont jouit le chrétien avec son Dieu, au travers de Jésus, affecte également chacun des aspects de sa personne. Christ est au centre, et cela signifie qu’il doit contrôler tout autre aspect de son être. Plus nous croissons spirituellement et plus nous nous développons à sa ressemblance, plus il peut diriger notre vie tout entière.

Le rôle des soins vigilants dans le développement du chrétien

Objectif 7. Savoir décrire comment lefait d’entourer quelqu’un de soins vigilants tend à aboutir à un être complet en Jésus.

Le but des soins prodigués aux chrétiens est de faire de ces derniers des êtres mûrs, complets sur le plan intellectuel, émotionnel, spirituel et social, des êtres transformés grâce à leur relation avec Jésus-Christ.

Ceux qui se sentent concernés par ce genre de travail reconnaissent la valeur innée de tout individu, discernent les possibilités cachées dans l’être humain et s’efforcent de les développer au maximum pour la gloire de Dieu. Ils se soucient de la vie du chrétien dans son ensemble et cherchent à aider la personne à vivre une vie saine, une vie de plénitude.

Le souci de voir ainsi se développer en Jésus des personnalités à part entière conduit à une attitude de disciple exprimée par une obéissance totale à tout ce que Jésus nous a commandé. Nous répondons à l’Evangile par la foi, et ceci nous conduit à un amour soumis et actif pour le Seigneur Jésus. Cet amour jaillit d’une personne qui est un tout-coeur, esprit et âme-et qui abandonne l’entière direction de sa vie au Seigneur.

 

Le rôle de la Bible dans le développement complet de la personne
Objectif 8. Expliquer comment la Bible contribue au développement complet d’une personne.

A la leçon l, vous avez découvert de quelle manière la Bible contribue à entretenir la croissance spirituelle. Dieu se révèle dans les Ecritures; ces dernières contiennent, par conséquent, ce que nous devons étudier et apprendre. Nous désirons ressembler à Christ, et voici qu’il nous est révélé dans la Parole de Dieu. Nous n’étudions pas simplement la Bible dans le but d’amasser une certaine connaissance. Notre but est non de nous préparer à passer un examen, mais de vivre une vie totalement centrée sur Christ.

La vérité de Dieu a pris une expression vivante en la personne de Jésus-Christ. Et comme la vie du Seigneur est en nous, Dieu devrait pouvoir s’exprimer au travers de notre vie. L’entière personnalité du chrétien doit être transformée grâce à la réalité de Dieu en lui; elle doit permettre également que sa vie devienne l’expression fidèle de la vérité de Dieu. Alors que la vie chrétienne se développe chez le croyant, on devrait assister à une transformation progressive du caractère, des valeurs, motifs, attitudes et conduite de la personne afin qu’elle soit

Le but de la formation chrétienne
Objectif 9. Faire la différence entre les objectifs intermédiaires et le but ultime de la formation chrétienne.

Le bébé, peu après sa naissance, se met à grossir. Le résultat final de sa croissance est, nous l’espérons, une taille d’adulte et la maturité. Nous reconnaissons qu’un tel processus, permettant de passer de la petite enfance à l’âge adulte, prend du temps, exige de la patience. Nous avons appris à discerner les différentes étapes du développement et les niveaux de la maturité. A chacune de ces étapes, nous nous attendons à voir celui qui grandit accomplir certaines choses; par exemple, au cours de la tendre enfance, il va apprendre à marcher. Les résultats auxquels on peut s’attendre à chaque étape du développement sont ce qu’on appelle les objectifs intermédiaires. fis représentent des buts plus humbles en quelque sorte alors qu’on est en route vers cet objectif final: l’âge adulte, la maturité. Chaque objectif a une valeur en soi, mais il prend plus de signification encore lorsqu’on le considère comme un pas en avant vers le but ultime. En parvenant à saisir un tel concept, on peut mieux veiller à répondre aux besoins des gens. Et, tandis que l’on satisfait aux exigences des divers niveaux du développement, on aide la personne à croître en vue de sa maturité.

On peut une fois de plus établir un parallèle entre la vie spirituelle et le processus de la croissance biologique. Le début de maturité initié au moment de la nouvelle naissance passe d’abord par la petite enfance spirituelle. Le but ultime de la vie spirituelle du croyant est de subir une transformation à l’image de Christ (Romains 8:29; 12:2; 2 Corinthiens 3: 18). Au début de son pèlerinage spirituel, le chrétien a besoin d’une nourriture capable de favoriser en lui une croissance saine. Il doit se mettre à apprécier le lait de la Parole (1 Pierre 2:2). Il découvre alors quelles sont les exigences fondamentales d’un développement spirituel sain, en accord avec le plan de Dieu. Il apprend à remplir certaines tâches et à se conduire comme il le doit au premier stade de sa croissance. Il apprend à marcher, pour ainsi dire. Son appétit pour la Parole allant grandissant, il se met à pratiquer ses ordonnances dans la vie quotidienne, et sa foi s’intensifie. Il saisit la nature du combat spirituel en lisant attentivement la Parole (Ephésiens 6:10, 18); il l’apprend aussi par expérience alors qu’il est lui-même attaqué par l’ennemi de son âme. En se rapprochant de croyants plus mûrs, il découvre que le secret d’un combat spirituel triomphant est celui de la prière. Sa stature change tandis qu’il va de l’avant, croissant dans la Parole et dans ses relations avec le Seigneur ou avec ses frères et soeurs en Christ. Il revêt progressivement l’image de Christ en marchant vers le but final. Goûter à la Parole, s’engager dans une intercession constante et discerner la vérité de l’erreur ne sont pas des choses qui s’acquièrent en un instant. Petit à petit, la taille s’élève, et chaque étape représente un objectif intermédiaire faisant partie du but général et final du développement à l’image de Christ.

Lisez plusieurs fois la définition suivante et apprenez-la par coeur. Il vous sera demandé de la reproduire dans l’examen personnel et, plus tard, dans le rapport de l’étudiant. Mais plus important encore, elle vous aidera à comprendre clairement quel est le but ultime des soins vigilants prodigués au chrétien durant sa croissance.

Le but ultime des soins dont le chrétien est entouré est de cultiver une croissance spirituelle dans chacune des expériences de la vie, et cela jusqu’à ce que l’on soit parvenu à la mesure de la stature parfaite de Christ.

Enseigner au nouveau converti à lire la Parole de Dieu et à baser sa vie sur ce qu’elle enseigne.

Enseigner aux croyants les principes de la croissance spirituelle capables de changer progressivement les différents aspects de leur vie, et cela jusqu’à ce qu’ils soient parvenus à l’image de Christ.

Enseigner à celui qui désire s’affermir dans la foi les principes de la prière efficace et la manière d’édifier sa stature spirituelle.

Encourager les croyants à aspirer à une santé spirituelle, à une vie complète qui leur permettra, le jour où ils se tiendront devant Christ, de se montrer en pleine maturité et privés d’aucun de ses biens.

Enseigner aux croyants la nécessité de se réunir afin de s’édifier mutuellement, sur le plan personnel d’abord, puis tous ensemble en tant que corps de Christ.

Etapes conduisant à la maturité spirituelle

Objectif I0. Citer six besoins auxquels il faut répondre alors que l’on marche vers le but ultime de la vie à l’image de Christ.

Lisez Ephésiens 4: 11 à 16. Vous avez déjà lu le verset 13 au cours de cette leçon. Dans ce passage, nous voyons que les chrétiens, dans leur croissance, doivent s’efforcer de parvenir à la mesure de la stature parfaite de Christ. Ces versets enseignent d’autre part que le chrétien à l’état d’homme fait s’identifie vraiment avec le corps de Christ, la congrégation locale, et prend une part active à son ministère. Ayant cette idée à l’esprit, quelles étapes et quels besoins doit-on chercher à reconnaître? En commençant par la vie nouvelle reçue en Christ, au moment de la naissance spirituelle, et en progressant vers une pleine maturité spirituelle, que doit-on s’efforcer d’accomplir en cours de route?

Six niveaux différents
Objectif 11. Reconnaître chacun des niveaux nécessaires au développement de la vie spirituelle.

Pour aider quelqu’un à grandir spirituellement, en vous basant sur ces six étapes du développement, il est non seulement nécessaire que vous puissiez citer ces différentes étapes, mais encore que vous les compreniez suffisamment bien pour pouvoir les décrire.

1. Orientation vers une nouvelle vie. Nous en avons déjà observé la nécessité. Les bébés ont besoin d’être nourris au lait jusqu’à ce qu’ils soient assez âgés pour supporter des aliments solides, plus riches. Celui qui donne son coeur au Seigneur subit un changement complet dans sa façon de vivre, dans ses attitudes et les valeurs qui étaient autrefois les siennes. Il a souvent besoin de l’assurance du salut; il lui faut aussi un enseignement attentif, fondamental et élémentaire qui le mette sur la voie du développement vers la maturité spirituelle. Cette orientation prépare souvent le nouveau converti à déclarer sa foi en observant le rite chrétien du baptême d’eau.

2. Intégration au sein d’un groupe de croyants. Les chrétiens, parce qu’ils partagent la vie nouvelle dont Dieu fait don en Jésus, sont liés les uns aux autres. Ils font tous partie d’un corps qui est le corps de Christ. Et comment ce corps se manifeste-t-il ici-bas? Par des groupes de croyants à l’échelle locale. Le croyant ne peut vraiment mûrir sans être en contact avec le corps, et ce dernier a, par conséquent, besoin de chacun individuellement pour recevoir sa force et les dons destinés à son ensemble.

3. Développement de la vie spirituelle. Semblable à n’importe quel individu qui doit manger durant toute sa vie, la vie nouvelle a besoin, elle aussi, d’être nourrie continuellement. Et vous avez déjà découvert qu’elle pouvait l’être en retirant toujours davantage de la Parole de Dieu. Le chrétien, en s’affermissant, ne se voit jamais libéré de la nécessité d’une nourriture spirituelle constante; au contraire, plus il croît, plus il peut recevoir d’aliments solides. A ce stade-là, il découvre la valeur de l’étude personnelle de la Bible et de la prière. Il se met à aviver son esprit critique, son intelligence, en comparant certains versets avec d’autres, et la doctrine qu’on lui enseigne ou qu’il entend dans la prédication avec ce que dit la Bible.

4. Découverte des dons spirituels et des ministères-dons. Dieu a accordé à tout chrétien un don ou des aptitudes en vue d’un ministère particulier. Il est donc important que chacun exerce le sien. C’est ainsi que le croyant lui-même et que le corps auquel il appartient se développent pleinement. Certains n’ont pas encore découvert quel était leur ministère- don. Ils se demandent ce qui leur permettrait d’être en bénédiction à d’autres. Il est nécessaire qu’ils examinent leurs activités afin de discerner celles qui sont en bénédiction et contribuent à aider leurs frères, au sein du corps de Christ. Il faut aussi qu’ils sondent leur coeur pour voir quelle tâche leur apporte un sentiment de satisfaction et de joie. En agissant ainsi, ils auront une idée de ce que pourrait être leur ministère particulier.

5. Formation en vue du service de Dieu. Lorsqu’on a découvert ce qu’est son ministère-don, il devient nécessaire de le développer. A ce stade, on doit se montrer prêt à remplir n’importe quelle tâche, au sein du corps, pourvu qu’un besoin se présente. Et au niveau personnel, il est essentiel de faire tout son possible pour apprendre à accroître ses possibilités, utiliser son don au service de sa famille, de ses amis ou connaissances, de sa communauté. La formation en vue du service de Dieu témoigne que l’on est disposé à agir selon le dessein de Dieu pour contribuer à une croissance spirituelle; ceci implique une maturité spirituelle à un degré élevé.

6. Participation active au service de Dieu. Il est bon de recevoir une formation en vue du service de Dieu; cette formation est cependant utile uniquement dans la mesure où l’on s’en sert en participant de manière active au travail du Seigneur. Il est essentiel de découvrir toutes les occasions qui s’offrent à nous et de s’en saisir en vue d’un travail concret pour Dieu.

Les besoins du chrétien et la maturité spirituelle

Objectif 12. Expliquer comment les six pas conduisant à la maturité spirituelle sont en relation avec les soins à prodiguer à l’enfant de Dieu.

Vous avez découvert que le but ultime de la formation chrétienne, des soins dont on entoure le croyant, est de cultiver une croissance spirituelle allant jusqu’à la ressemblance de Christ, et cela au travers de toutes les expériences de la vie. Vous avez également appris qu’il existait six choses nécessaires auxquelles il fallait répondre en cours de route. Le temps consacré à la formation, aux soins attentifs prodigués au chrétien, devrait tenir compte de ces besoins particuliers afin d’aider les gens à progresser d’une étape à l’autre. Quel que soit le niveau du développement de la personne, il ne faut jamais perdre de vue le but que l’on poursuit. Ces six étapes deviennent alors de simples objectifs de passage dans notre tâche de formation, d’éducation et d’exhortation.

Prochaine leçon